top of page

MÉDITATIONS DES PROCHAINS JOURS

Semaine du 8 au 14 juillet 2024

MÉDITONS ENSEMBLE 
Lundi 8 Juillet 2024


Thème: «La vie de Daniel»
Texte: Daniel 2:10-20

https://www.meditons-ensemble.net

 

10. Les Chaldéens répondirent au roi: Il n'est personne sur la terre qui puisse dire ce que demande le roi; aussi jamais roi, quelque grand et puissant qu'il ait été, n'a exigé une pareille chose d'aucun magicien, astrologue ou Chaldéen. 11. Ce que le roi demande est difficile; il n'y a personne qui puisse le dire au roi, excepté les dieux, dont la demeure n'est pas parmi les hommes. 12. Là-dessus le roi se mit en colère, et s'irrita violemment. Il ordonna qu'on fasse périr tous les sages de Babylone. 13. La sentence fut publiée, les sages étaient mis à mort, et l'on cherchait Daniel et ses compagnons pour les faire périr. 14. Alors Daniel s'adressa d'une manière prudente et sensée à Arjoc, chef des gardes du roi, qui était sorti pour mettre à mort les sages de Babylone. 15. Il prit la parole et dit à Arjoc, commandant du roi: Pourquoi la sentence du roi est-elle si sévère? Arjoc exposa la chose à Daniel. 16. Et Daniel se rendit vers le roi, et le pria de lui accorder du temps pour donner au roi l'explication. 17. Ensuite Daniel alla dans sa maison, et il instruisit de cette affaire Hanania, Mischaël et Azaria, ses compagnons, 18. les engageant à implorer la miséricorde du Dieu des cieux, afin qu'on ne fît pas périr Daniel et ses compagnons avec le reste des sages de Babylone. 19. Alors le secret fut révélé à Daniel dans une vision pendant la nuit. Et Daniel bénit le Dieu des cieux. 20. Daniel prit la parole et dit: Béni soit le nom de Dieu, d'éternité en éternité! A lui appartiennent la sagesse et la force.

 

Retenons:

Daniel est un personnage discipliné et pieux qui peut être enseigné comme modèle d’enfant de Dieu. Son nom est dérivé de « Dan » et signifie « Dieu est mon juge ». Il respectait Dieu et la Torah; il respectait ses heures de prière. Daniel craignait YHWH et déployait sa vie devant sa face. Il vivait dans la cour royale et comptait parmi les sages du royaume, malgré son jeune âge. Il avait gardé son obéissance à Dieu, en dépit de la déportation loin de son pays. Vivre chez un roi n’a jamais été un sujet de gloire pour Daniel. Il n’a pas cherché à s’élever au-dessus de ses compatriotes qui ne vivaient pas chez le roi. Il n’a jamais cherché à se vanter devant les magiciens, astrologues ou Chaldéens, tandis qu’il savait être plus fort qu’eux. Il n’a jamais paniqué même si on le cherchait, lui et ses compagnons, pour les faire périr. Au contraire, il prit le courage d’aller devant le roi pour lui dire de surseoir sa décision. Daniel parlait d'une manière prudente et sensée. Il avait une force de persuasion hors du commun, qu’il recevait de Dieu. Humble, il avait la patience d’écouter les gens, sans les interrompre. Daniel savait prendre du temps dans la prière, il avait foi en Dieu. Il laissait le temps à Dieu de décider selon sa souveraineté. Il associait ses compagnons Hanania, Mischaël et Azaria, pour faire équipe avec lui dans la prière, et en sortir plus forts. Quand Dieu lui révélait les secrets, il prenait le temps de Le glorifier avant d’aller rendre public la bonne nouvelle. Excellent lundi. Amen
Alain Louz.-

MÉDITONS ENSEMBLE 
Mardi 9 Juillet 2024


Thème: «La vie de Daniel»
Texte: Daniel 6:7-10

https://www.meditons-ensemble.net 

7. Tous les chefs du royaume, les intendants, les satrapes, les conseillers, et les gouverneurs sont d'avis qu'il soit publié un édit royal, avec une défense sévère, portant que quiconque, dans l'espace de trente jours, adressera des prières à quelque dieu ou à quelque homme, excepté à toi, ô roi, sera jeté dans la fosse aux lions. 8. Maintenant, ô roi, confirme la défense, et écris le décret, afin qu'il soit irrévocable, selon la loi des Mèdes et des Perses, qui est immuable. 9. Là-dessus le roi Darius écrivit le décret et la défense. 10. Lorsque Daniel sut que le décret était écrit, il se retira dans sa maison, où les fenêtres de la chambre supérieure étaient ouvertes dans la direction de Jérusalem; et trois fois le jour il se mettait à genoux, il priait, et il louait son Dieu, comme il le faisait auparavant.

 

Retenons:

Daniel est véritablement un modèle de probité, de foi et donc d’obéissance à Dieu. Ses détracteurs ne purent trouver aucune occasion, ni aucune chose à reprendre, parce qu'il était fidèle, et qu'on n’apercevait chez lui ni faute, ni rien de mauvais. Il était rigoureux dans ses agissements et ne versait pas dans la légèreté. Daniel était fidèle à son Dieu et, l’Eternel lui avait fait grâce au point où il surpassait les chefs et les satrapes. Dieu avait mis en lui un esprit supérieur; et le roi l’avait bien compris, il pensait à l'établir sur tout le royaume pour assurer la coordination des activités. Cela suscita la jalousie de plusieurs chefs qui étaient ses subalternes. Ils s’unirent pour fomenter un forfait contre lui qui le mettrait en conflit avec le roi. Comme ils ne purent trouver aucune occasion, ni aucune chose à reprendre, parce qu'il était fidèle, il s’engagèrent dans le domaine de sa foi. Ils inventèrent une infraction qui mettrait Daniel en difficulté quant à la loi de son Dieu. Mais Dieu est vivant et il voit tout. Par l’Esprit de Dieu, Daniel avait déjà la révélation de leur plan. Il ne trembla point, il ne renia point sa foi, il ne se cacha point pour prier, il ne fermait pas sa fenêtre avant de prier. Daniel ne diminua point la fréquence de ses prières. En un mot, il ne broncha pas en face de l’adversité. Excellent mardi. Amen
Alain Louz.-

MÉDITONS ENSEMBLE 
Mercredi 10 Juillet 2024


Thème: «La vie de Daniel»
Texte: Daniel 6:19-22

https://www.meditons-ensemble.net 

19. Le roi se leva au point du jour, avec l'aurore, et il alla précipitamment à la fosse aux lions. 20. En s'approchant de la fosse, il appela Daniel d'une voix triste. Le roi prit la parole et dit à Daniel: Daniel, serviteur du Dieu vivant, ton Dieu, que tu sers avec persévérance, a-t-il pu te délivrer des lions? 21. Et Daniel dit au roi: Roi, vis éternellement? 22. Mon Dieu a envoyé son ange et fermé la gueule des lions, qui ne m'ont fait aucun mal, parce que j'ai été trouvé innocent devant lui; et devant toi non plus, ô roi, je n'ai rien fait de mauvais.

 

Retenons:

La vie de Daniel est une vie de consécration. Rien ni personne ne peut atteindre celui que Dieu a consacré. Il est écrit : « Toute arme forgée contre toi sera sans effet; Et toute langue qui s'élèvera en justice contre toi, Tu la condamneras. Tel est l'héritage des serviteurs de l'Éternel, Tel est le salut qui leur viendra de moi, Dit l'Éternel » Esaïe 54:17. Les vassaux du diable avaient comploté contre Daniel par jalousie, afin de le faire mourir. Ils embarquèrent le roi Darius dans leur entreprise macabre. Mais ils oubliaient que c’est Dieu, le vrai Roi, le Roi des rois qui est le Créateur des lions. Jésus est le lion de la tribu de Judas; même si satan l’imite en rugissant « comme un lion cherchant qui dévorer ». Chez Daniel, nous ressentons la sérénité, la maîtrise de soi, l’assurance d’appartenir à un Dieu protecteur. Il confesse son Dieu publiquement sans honte. Il est vrai que le roi Darius savait que Daniel était innocent et il a voulu le sauver toute la journée. Mais les complotistes avaient fait sceller le décret selon la loi des Mèdes et des Perses, qui la rendait irrévocable, impossible de la contourner. Le Dieu de Daniel, notre Dieu l’a rendu révocable en l’abrogeant au moyen des lions inactifs et affaiblis, des lions inoffensifs et vulnérables en face de Daniel. Notre héros Daniel est très poli et cohérent dans ses mots, ses faits et gestes. Il ne criait pas du fond du puits. Pas d’angoisse, pas de trouble. Il était calme et bien protégé par les lions. Il était patient car il connaissait le mode d’action de son Dieu. Excellent mercredi. Amen
Alain Louz.-

MÉDITONS ENSEMBLE 
Jeudi 11 Juillet 2024


Thème: «La vie de Daniel»
Texte: Daniel 9:2-8

https://www.meditons-ensemble.net 

2. la première année de son règne, moi, Daniel, je vis par les livres qu'il devait s'écouler soixante-dix ans pour les ruines de Jérusalem, d'après le nombre des années dont l'Éternel avait parlé à Jérémie, le prophète. 3. Je tournai ma face vers le Seigneur Dieu, afin de recourir à la prière et aux supplications, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre. 4. Je priai l'Éternel, mon Dieu, et je lui fis cette confession: Seigneur, Dieu grand et redoutable, toi qui gardes ton alliance et qui fais miséricorde à ceux qui t'aiment et qui observent tes commandements! 5. Nous avons péché, nous avons commis l'iniquité, nous avons été méchants et rebelles, nous nous sommes détournés de tes commandements et de tes ordonnances. 6. Nous n'avons pas écouté tes serviteurs, les prophètes, qui ont parlé en ton nom à nos rois, à nos chefs, à nos pères, et à tout le peuple du pays. 7. A toi, Seigneur, est la justice, et à nous la confusion de face, en ce jour, aux hommes de Juda, aux habitants de Jérusalem, et à tout Israël, à ceux qui sont près et à ceux qui sont loin, dans tous les pays où tu les as chassés à cause des infidélités dont ils se sont rendus coupables envers toi. 8. Seigneur, à nous la confusion de face, à nos rois, à nos chefs, et à nos pères, parce que nous avons péché contre toi.

 

Retenons:

Au chapitre 9, Daniel prend le rôle d’avocat devant le Seigneur; il intercède en faveur de son peuple que Dieu avait  chassé à cause de ses infidélités. Daniel monte à la brèche pour supplier Dieu de se rappeler de sa promesse faite à Jérémie, le prophète. Daniel eut cette information dans le livre saint. Nous comprenons que Daniel fut un lecteur de la Torah, la loi de Dieu, le livre saint que nous appelons aujourd’hui la Bible qui n’est que la Parole de Dieu couchée sur du papier. La vie de Daniel nous enseigne d’être un intercesseur pour notre nation afin que Dieu garde son attention sur notre elle, et que sa droite vienne à notre secours. Aussi, la vie de Daniel nous enseigne de toujours lire la Parole de Dieu pour avoir des révélations cachées et garder la communion avec Dieu. En lisant la Parole de Dieu, Daniel pouvait comprendre quelle était la volonté de Dieu pour Juda et Israël. Daniel lança l’intercession pour que Dieu rassembla Israël. Il demanda pardon pour les péchés commis par ses ancêtres. Il le fit seul, en jeûnant et en prenant le sac et la cendre; il ne comptait pas sur d’autres personnes. Il avait la foi que Dieu l’écouterait et exaucerait sa prière. C’est encore la preuve que Daniel connaissait bien son Dieu et avait une ferme confiance en Lui. Excellent jeudi. Amen
Alain Louz.-

MÉDITONS ENSEMBLE 
Vendredi 12 Juillet 2024


Thème: «La vie de Daniel»
Texte: Daniel 10:1-12

https://www.meditons-ensemble.net 

1. La troisième année de Cyrus, roi de Perse, une parole fut révélée à Daniel, qu'on nommait Beltschatsar. Cette parole, qui est véritable, annonce une grande calamité. Il fut attentif à cette parole, et il eut l'intelligence de la vision. 2. En ce temps-là, moi, Daniel, je fus trois semaines dans le deuil. 3. Je ne mangeai aucun mets délicat, il n'entra ni viande ni vin dans ma bouche, et je ne m'oignis point jusqu'à ce que les trois semaines fussent accomplies. 4. Le vingt-quatrième jour du premier mois, j'étais au bord du grand fleuve qui est Hiddékel. 5. Je levai les yeux, je regardai, et voici, il y avait un homme vêtu de lin, et ayant sur les reins une ceinture d'or d'Uphaz. 6. Son corps était comme de chrysolithe, son visage brillait comme l'éclair, ses yeux étaient comme des flammes de feu, ses bras et ses pieds ressemblaient à de l'airain poli, et le son de sa voix était comme le bruit d'une multitude. 7. Moi, Daniel, je vis seul la vision, et les hommes qui étaient avec moi ne la virent point, mais ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils prirent la fuite pour se cacher. 8. Je restai seul, et je vis cette grande vision; les forces me manquèrent, mon visage changea de couleur et fut décomposé, et je perdis toute vigueur. 9. J'entendis le son de ses paroles; et comme j'entendais le son de ses paroles, je tombai frappé d'étourdissement, la face contre terre. 10. Et voici, une main me toucha, et secoua mes genoux et mes mains. 11. Puis il me dit: Daniel, homme bien-aimé, sois attentif aux paroles que je vais te dire, et tiens-toi debout à la place où tu es; car je suis maintenant envoyé vers toi. Lorsqu'il m'eut ainsi parlé, je me tins debout en tremblant. 12. Il me dit: Daniel, ne crains rien; car dès le premier jour où tu as eu à coeur de comprendre, et de t'humilier devant ton Dieu, tes paroles ont été entendues, et c'est à cause de tes paroles que je viens.

 

Retenons:

La vie de Daniel nous apprend des leçons merveilleuses. Quiconque lit attentivement le livre de Daniel et en garde les enseignements, augmentera son patrimoine sagesse. Dieu fit de grandes choses avec Daniel grâce à sa bonne disposition de cœur et à sa consécration. Daniel prenait à cœur les problèmes de sa nation. Il élevait des prières en faveur de son peuple. Il fut trois semaines dans le deuil. Il ne mangeait aucun mets délicat, il n'entra ni viande ni vin dans sa bouche, et il ne s'oignit point jusqu'à ce que les trois semaines fussent accomplies. À cet effet, Dieu lui répondait en exauçant ses prières. Dieu le visitait et lui parlait en face. Dieu se révélait aussi à lui par des visions, en plein jour, au milieu de plusieurs autres personnes qui ressentirent une forte présence divine; ces gens prirent la fuite pour se cacher car ils ne supportaient pas la divine présence. Mais Daniel savait qu’on ne fuit pas la visitation de Dieu. Il savait que c’était le plus grand moment à vivre, surtout quand on est pur devant sa face. Daniel savait que Dieu n’était pas là pour le châtier mais pour lui annoncer de bonnes choses. Dieu appelait Daniel, homme bien-aimé. L’ange de Dieu lui parlait, lui disant qu’il a été envoyé pour lui. Même tremblant, Daniel demeurait devant la face de Dieu; il ne s’en détournait pas. L’intercession et la sanctification payent. Excellent vendredi et bonne entrée en week-end. Amen
Alain Louz.-

MÉDITONS ENSEMBLE 
Samedi 13 Juillet 2024


Thème: «La vie de Daniel»
Texte: Daniel 10:15-18

https://www.meditons-ensemble.net 

15. Tandis qu'il m'adressait ces paroles, je dirigeai mes regards vers la terre, et je gardai le silence. 16. Et voici, quelqu'un qui avait l'apparence des fils de l'homme toucha mes lèvres. J'ouvris la bouche, je parlai, et je dis à celui qui se tenait devant moi: Mon seigneur, la vision m'a rempli d'effroi, et j'ai perdu toute vigueur. 17. Comment le serviteur de mon seigneur pourrait-il parler à mon seigneur? Maintenant les forces me manquent, et je n'ai plus de souffle. 18. Alors celui qui avait l'apparence d'un homme me toucha de nouveau, et me fortifia.

 

Retenons:

Daniel avait tellement mis sa confiance en Dieu qu’en retour, Dieu le fortifia. Quand Daniel manquait de courage, le Seigneur envoyait son ange pour le lui donner. Dieu avait mobilisé l’armée céleste, au point d’envoyer Micaël, l’un des principaux chefs, pour voler au secours de Daniel. Les prières de Daniel étaient exaucé par Dieu depuis le jour où il les fit, mais le chef du royaume de Perse les avait bloquées pendant vingt et un jours. Comme Daniel ne savait pas que Dieu l’avait déjà exaucé, il continuait ses prières, en jeûnant, en prenant le sac et la cendre. Daniel est un grand Intercesseur qui avait pu bouger le trône de Dieu par ses prières. Dieu dépêcha son armée pour apporter des solutions à ses prières. L’abnégation, le dévouement, l’amour pour sa patrie, la foi, le courage, la vie de prière dans un état de jeûne tout en prenant le sac et la cendre… ce sont les traits caractéristiques de la vie de Daniel. Une forte humilité caractérisait sa vie. Daniel se laissait diriger par Dieu, il ne prenait pas le contrôle de Dieu. Il se laissait toucher par Dieu et recevait ses instructions qu’il mettait en pratique. Soyons des Daniel, des gens bien exercés dans l’œuvre de Dieu et qui ne comptent que sur Dieu pour avancer et continuer à rester en vie. Excellent samedi. Amen
Alain Louz.-

MÉDITONS ENSEMBLE 
Dimanche 14 Juillet 2024


Thème: «La vie de Daniel»
Texte: Daniel 6:1-4

https://www.meditons-ensemble.net 

1. Darius trouva bon d'établir sur le royaume cent vingt satrapes, qui devaient être dans tout le royaume. 2. Il mit à leur tête trois chefs, au nombre desquels était Daniel, afin que ces satrapes leur rendissent compte, et que le roi ne souffrît aucun dommage. 3. Daniel surpassait les chefs et les satrapes, parce qu'il y avait en lui un esprit supérieur; et le roi pensait à l'établir sur tout le royaume. 4. Alors les chefs et les satrapes cherchèrent une occasion d'accuser Daniel en ce qui concernait les affaires du royaume. Mais ils ne purent trouver aucune occasion, ni aucune chose à reprendre, parce qu'il était fidèle, et qu'on apercevait chez lui ni faute, ni rien de mauvais.

 

Retenons:

Ceux qui nous gouvernent, voient mieux ce que nous valons au sein de nos structures. Ils savent combien notre implication est salvatrice et pertinente. Ils voient nos capacités dans chacune de nos interventions. Ils savent aussi que Dieu nous a accordé un esprit supérieur, par rapport aux autres. Mais que faisons-nous de cette supériorité? Pour plusieurs d’entre nous, cela est un sujet d’orgueil pour faire valoir notre complexe de supériorité. Mais, pour Daniel, c’était une bonne occasion de faire valoir les intérêts de Dieu au milieu d’un peuple païen. Daniel disait toujours que c’est la grâce de Dieu. Quand les gens le félicitaient pour sa supériorité, il leur disait que c’est Dieu qui lui donne cette intelligence, et que rien ne venait de lui. Dieu nous fait grâce d’avoir un esprit supérieur aux autres et, quand nous sommes nommés aux postes de responsabilités, c’est pour que notre chef de structure ne souffre aucun dommage. Or, pour ce qui nous concerne, à la différence de Daniel, quand nous devenons chefs, nous oublions de servir Dieu, nous n’avons plus de temps pour Dieu qui nous a élevés. Nous oublions aussi de servir nos chefs hiérarchiques qui nous ont fait confiance. Nous privilégions nos propres intérêts. Pour cela, nous faisons souffrir plusieurs dommages à nos structures, à  notre hiérarchie mais aussi à Dieu. Quand les gens nous accusent, ils trouvent plusieurs fautes dans notre façon de gérer; ce qui ne fit pas le cas de Daniel. Excellent dimanche. Amen
Alain Louz.-

Semaine du 16 au 22 Juillet 2024

MÉDITONS ENSEMBLE 
Lundi 15 Juillet 2024


Thème: «Vivre dans la lumière»
Texte: 2 Chroniques 5:13-14

https://www.meditons-ensemble.net 

13. et lorsque ceux qui sonnaient des trompettes et ceux qui chantaient, s'unissant d'un même accord pour célébrer et pour louer l'Éternel, firent retentir les trompettes, les cymbales et les autres instruments, et célébrèrent l'Éternel par ces paroles: Car il est bon, car sa miséricorde dure à toujours! en ce moment, la maison, la maison de l'Éternel fut remplie d'une nuée. 14. Les sacrificateurs ne purent pas y rester pour faire le service, à cause de la nuée; car la gloire de l'Éternel remplissait la maison de Dieu.

Retenons:

 

Vivre dans la lumière, c’est le contraire de vivre dans les ténèbres. Vivre dans la lumière, c’est être dans un endroit bien éclairé, là où tout est visible. Vivre dans la lumière, c’est refuser de pratiquer le mal; c’est tourner le dos au péché. Vivre dans la lumière, c’est laisser la première place de notre vie à Jésus car c’est Lui la lumière qui éclaire les ténèbres. Or, chaque enfant de Dieu est la lumière du monde, ainsi, nous ne sommes pas autorisés à vivre dans les ténèbres. Notre cœur doit abriter la lumière (la Parole de Dieu, l’amour, la paix, la foi, la fidélité, la joie, la sanctification, l’obéissance à Dieu, la sainteté…) C’est pourquoi, quand les enfants de Dieu se réunissent, ils sont obligés d’être en accord. Ils doivent toujours être animés d’un même esprit. Ils doivent avoir les mêmes aspirations. Leurs regards doivent être fixés sur Jésus le Christ. Les intérêts mesquins n’ont aucune place au milieu des enfants de Dieu qui vivent dans la lumière. C’est pour cela que ceux qui sonnaient des trompettes et ceux qui chantaient, s'unissaient d'un même accord pour célébrer et pour louer l'Éternel. On ne loue pas Dieu dans la discorde. Déjà pour chanter juste, il faut être en accord avec l’instrument. On ne peut pas s’avancer vers Dieu en chantant quand notre cœur manque d’harmonie avec Lui ou avec  notre prochain. Chaque fois que nous sommes en accord les uns avec les autres, la gloire de Dieu descend. Excellent lundi. Amen
Alain Louz.-

MÉDITONS ENSEMBLE 
Mardi 16 Juillet 2024


Thème: «Vivre dans la lumière»
Texte: Jean 9:4

https://www.meditons-ensemble.net 

4. Il faut que je fasse, tandis qu'il est jour, les oeuvres de celui qui m'a envoyé; la nuit vient, où personne ne peut travailler.

 

Retenons:

Le jour est synonyme de lueur, lumière, luminosité. Son contraire c’est noir, nuit, obscurité. Pendant qu’on marche le jour, on n’a pas besoin d’utiliser une lampe artificielle. Il y’a une lumière naturelle appelée «le soleil» qui brille et éclaire le chemin. Mais quand on va dans un lieu obscure comme une chambre fermée, fenêtre fermée, il y’aura l’obscurité et cela nécessitera une lumière artificielle. Pour travailler, on a besoin de bien voir son environnement. Pour marcher sans broncher, on a besoin de la lumière pour mieux voir le parcours. Sans lumière, on titube et on perd l’équilibre, on ne peut pas avancer au bon rythme voulu par soi-même.  Il est dangereux d’aller travailler dans les ténèbres au risque d’être engloutis par celles-ci. Nous devons travailler dans la lumière pour un meilleur rendu. C’est dans la lumière qu’on fait mieux le travail de Dieu car Dieu est lumière. Nous devons désirer toujours vivre dans la lumière pour être en perpétuelle communion avec Dieu. Vivre dans la lumière en faisant les oeuvres de celui qui nous a envoyés signifie vivre dans la sanctification, prêcher la Parole de Dieu, aimer son prochain… Le jour, c’est le temps où nous sommes en vie, le temps de validité, le temps où Dieu nous inspire des initiatives. La nuit peut être la mort, l’invalidité, le vide spirituel… Profitons du jour pour faire l’œuvre de Dieu. Excellent mardi. Amen
Alain Louz.-

MÉDITONS ENSEMBLE 
Mercredi 17 Juillet 2024


Thème: «Vivre dans la lumière»
Texte: Romains 13:12

https://www.meditons-ensemble.net 

12. La nuit est avancée, le jour approche. Dépouillons-nous donc des oeuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière.

 

Retenons:

Soyons actifs pendant que Jésus Christ nous accorde sa grâce car la période de grâce finira. Le diable multiplie les initiatives et stratégies pour capturer et égarer le plus grand nombre de chrétiens. L’apostasie est déjà visible ou presque.  Tous les signes précédant le retour de Jésus sont déjà en plein accomplissement. Les ténèbres forcent le passage partout où il y a la lumière. Il y’a même la prolifération de la demie vérité, la Parole de Dieu est prêchée selon les tendances et sensibilités, excluant les messages de sanctification. La nuit est très avancée, le diable ne se cache plus. Ses ouvriers, non plus, ne se cachent plus. Il y’a une forte infiltration des agents du diable au sein du corps de Christ. Ils sont vêtus de peau d’agneau mais leurs œuvres trahissent qu’ils sont des loups ravisseurs en quête de proie à dévorer. Soyons alors sur nos gardes car l’heure est grave. L’obscurité bat son plein, les injustices deviennent légion. Alors que le jour approche, alors que très bientôt, les œuvres des ténèbres seront dévoilées par la lumière du jour (Jésus Christ), prenons la précaution de céder notre vie à Jésus Christ. Revisitons notre foi et repartons à la croisée des chemins pour emprunter Jésus, l’unique chemin, l’unique vérité, l’unique vie. Pour ce faire, dépouillons-nous donc des oeuvres des ténèbres, et revêtons les armes de la lumière. Prenons la ceinture, la cuirasse, les chaussures, le casque, le bouclier, l’épée (Ephésiens 6:13-18). Excellent mercredi. Amen
Alain Louz.-

MÉDITONS ENSEMBLE 
Jeudi 18 Juillet 2024


Thème: «Vivre dans la lumière»
Texte: Ephésiens 5:6-13

https://www.meditons-ensemble.net 

6. Que personne ne vous séduise par de vains discours; car c'est à cause de ces choses que la colère de Dieu vient sur les fils de la rébellion. 7. N'ayez donc aucune part avec eux. 8. Autrefois vous étiez ténèbres, et maintenant vous êtes lumière dans le Seigneur. Marchez comme des enfants de lumière! 9. Car le fruit de la lumière consiste en toute sorte de bonté, de justice et de vérité. 10. Examinez ce qui est agréable au Seigneur; 11. et ne prenez point part aux oeuvres infructueuses des ténèbres, mais plutôt condamnez-les. 12. Car il est honteux de dire ce qu'ils font en secret; 13. mais tout ce qui est condamné est manifesté par la lumière, car tout ce qui est manifesté est lumière.

 

Retenons:

Le Seigneur récuse les concessions aveugles que nous faisons juste pour ne pas frustrer les autres. Nous tolérons les péchés, les attitudes païennes, les moqueries, les raisonnements absurdes et cruels, les maladresses spirituelles bref chaque fois que nous allons dans un sens contraire à l’évangile de Dieu, nous faisons allégeance avec les ténèbres. Dieu nous demande de condamner toute attitude rétrograde et immorale. Nous devons réprimer les vains discours qui pourraient susciter la colère de Dieu sur nous. N'ayons aucune part avec ceux qui tiennent de tels discours. Ne nous associons pas à eux mais condamnons leurs initiatives. Nous sommes la lumière du monde, dissipons les ténèbres qui sont proches et loin de nous. Éclairons partout et si notre lumière ne suffit pas, sollicitons nos compères dans la foi pour nous renforcer. Marchons comme des enfants de lumière. Toujours joyeux, pacifiques, aimables. Nous devons nous distinguer par notre foi, notre sanctification et nos bonnes œuvres. Gardons le contact permanent avec notre Dieu afin de ne pas tomber dans les compromis inutiles. N’éteignons ni notre lumière, ni notre discernement. Soyons rigoureux dans la sélection des choses à faire et de celles à ne pas faire. Condamnons chaque égarement car en condamnant une chose, nous l’exposons à la lumière. Excellent jeudi. Amen
Alain Louz.-

MÉDITONS ENSEMBLE 
Vendredi 19 Juillet 2024


Thème: «Vivre dans la lumière»
Texte: Philippiens 2:14-17

https://www.meditons-ensemble.net 

14. Faites toutes choses sans murmures ni hésitations, 15. afin que vous soyez irréprochables et purs, des enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu d'une génération perverse et corrompue, parmi laquelle vous brillez comme des flambeaux dans le monde, 16. portant la parole de vie; et je pourrai me glorifier, au jour de Christ, de n'avoir pas couru en vain ni travaillé en vain. 17. Et même si je sers de libation pour le sacrifice et pour le service de votre foi, je m'en réjouis, et je me réjouis avec vous tous.

Retenons:

Vivre dans la lumière, c’est faire toute chose d’un cœur bien disposé, d’une foi ferme. Vivre dans la lumière, c’est faire chaque chose avec amour et sans orgueil. Si réellement nous vivons dans la lumière, nous devons tout faire dans l’humilité. Faire une bonne œuvre mais en murmurant, c’est le symbole du forcing, c’est aussi la preuve que nous la faisons à contrecœur. Les murmures au sein d’un groupe ne servent ni les intérêts du groupe, ni nos propres intérêts, encore moins ceux de Dieu. Les murmures manifestent la contrainte ou le manque de volonté à accomplir une bonne œuvre. Celui qui profite des murmures et qui s’en réjouit, c’est satan le diable car il aime nous séparer de l’amour de Dieu. Aussi, l’hésitation est le signe manifeste d’un manque de fermeté, d’implication et de détermination. Nous hésitons parce que nous manquons de conviction à réaliser une œuvre. Faisons tout sans murmures ni hésitations mais de pied ferme. Impliquons-nous d’un bon cœur afin que nous soyons irréprochables et purs, des enfants de Dieu irrépréhensibles au milieu d'une génération perverse et corrompue, parmi laquelle nous brillons comme des flambeaux dans le monde, portant la parole de vie. Excellent vendredi et bonne entrée en week-end. Amen
Alain Louz.-

MÉDITONS ENSEMBLE 
Samedi 20 Juillet 2024


Thème: «Vivre dans la lumière»
Texte: 1 Thessaloniciens 5:4-9

https://www.meditons-ensemble.net 

4. Mais vous, frères, vous n'êtes pas dans les ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme un voleur; 5. vous êtes tous des enfants de la lumière et des enfants du jour. Nous ne sommes point de la nuit ni des ténèbres. 6. Ne dormons donc point comme les autres, mais veillons et soyons sobres. 7. Car ceux qui dorment dorment la nuit, et ceux qui s'enivrent s'enivrent la nuit. 8. Mais nous qui sommes du jour, soyons sobres, ayant revêtu la cuirasse de la foi et de la charité, et ayant pour casque l'espérance du salut. 9. Car Dieu ne nous a pas destinés à la colère, mais à l'acquisition du salut par notre Seigneur Jésus Christ,

 

Retenons:

La mission Commando effectuée par Jésus Christ, sur instruction de son Père, avait pour but de sauver l’humanité que le diable avait conquise. Le monde n’étant pas destiné à la colère, mais à l'acquisition du salut, Dieu a déployé son secours par notre Seigneur Jésus Christ, lequel est mort pour racheter quiconque croirait en Lui. Dès lors, chaque chrétien né de Dieu a été installé dans la lumière. Pour nous protéger des ténèbres, Dieu nous a donné sa Parole, qui est une lampe à nos pieds et une lumière sur notre sentier. A partir de ce moment, nous ne sommes plus autorisés à vivre dans les ténèbres du péché. Notre vie est cachée en Dieu, qui ne nous regarde plus sous le prisme de nos égarements passés; mais plutôt par le filtre du sang versé à la croix par notre précieux Jésus. En prime, la vie éternelle nous est réservée si jamais nous demeurons dans la lumière. Si nous sommes trouvés fidèles et sanctifiés, nous ne serons plus jamais dans les ténèbres, pour que ce jour du salut nous surprenne comme un voleur. Chaque enfant de la lumière est un enfant du jour; il n’est point de la nuit ni des ténèbres. C’est plutôt lui qui éclaire les ténèbres et donne l’éclat à tout ce qui est obscurci autour de lui. Son intelligence est éclairée, sa foi aussi, ses propos, ses faits et gestes, sa charité, son langage et même son regard est éclairé par la lumière de Dieu. Mieux, son regard éclaire tout à son passage. Excellent samedi. Amen
Alain Louz.-

MÉDITONS ENSEMBLE 
Dimanche  21 Juillet 2024


Thème: «Vivre dans la lumière»
Texte: 1 Jean 1:5-7

https://www.meditons-ensemble.net 

5. La nouvelle que nous avons apprise de lui, et que nous vous annonçons, c'est que Dieu est lumière, et qu'il n'y a point en lui de ténèbres. 6. Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. 7. Mais si nous marchons dans la lumière, comme il est lui-même dans la lumière, nous sommes mutuellement en communion, et le sang de Jésus son Fils nous purifie de tout péché.

 

Retenons:

C’est lorsque nous gardons la communion avec Dieu que nous pouvons prétendre vivre dans la lumière. Si par extraordinaire, nous rompons cette communion, nous basculons du côté sombre de la vie, le côté mensonge et païen. Être en communion avec Dieu ne se décrète pas; c’est plutôt un mode de vie qui consiste à traiter durement son corps et à le tenir assujéti de peur d’être rejeté au dernier jour. Vivre dans la lumière consiste à garder une bonne communion mais aussi une bonne communication avec Dieu. La bonne communion passe par une manifestation de l’amour pour la Parole de Dieu afin de la mettre en pratique. Nous ne pouvons pas dire que nous aimons Dieu si nous vivons loin de sa Parole. Si nous disons que nous sommes en communion avec lui, et que nous marchions dans les ténèbres, nous mentons, et nous ne pratiquons pas la vérité. Ainsi, chaque geste inapproprié devant Dieu ne fait que rompre notre communion avec Lui. Quand la communion est rompue, notre lumière cesse de briller. Prenons le soin de ramener la communion avec Dieu sans attendre longtemps. Il n’ya point de ténèbres en Dieu. À notre tour, n’ayons pas en nous des attitudes alternées entre ténèbres et lumière comme un flash qui s’allume et s’éteint. Ne pratiquons pas le délestage spirituel. Soyons éclairés par la Parole de Dieu, gardons notre communion avec Dieu afin de vivre dans la lumière. Excellent dimanche. Amen
Alain Louz.-

Semaine du 22 au 28 Juillet 2024

MÉDITONS ENSEMBLE 
Lundi 22 Juillet 2024

 

Thème: «Être renouvelé et fortifié pour le bien de tous»
Texte: Esaïe 40:27-31

https://www.meditons-ensemble.net 

27. Pourquoi dis-tu, Jacob, Pourquoi dis-tu, Israël: Ma destinée est cachée devant l'Éternel, Mon droit passe inaperçu devant mon Dieu? 28. Ne le sais-tu pas? ne l'as-tu pas appris? C'est le Dieu d'éternité, l'Éternel, Qui a créé les extrémités de la terre; Il ne se fatigue point, il ne se lasse point; On ne peut sonder son intelligence. 29. Il donne de la force à celui qui est fatigué, Et il augmente la vigueur de celui qui tombe en défaillance. 30. Les adolescents se fatiguent et se lassent, Et les jeunes hommes chancellent; 31. Mais ceux qui se confient en l'Éternel renouvellent leur force. Ils prennent le vol comme les aigles; Ils courent, et ne se lassent point, Ils marchent, et ne se fatiguent point.

 

Retenons:

Le secret de la vigueur se trouve en l’Eternel notre Dieu. L’âge n’est pas le critère fondamental de la force. Il ne suffit pas d’être jeune pour escalader tous les obstacles de la vie. Encore, faut-il être un jeune soumis au Dieu qui renouvelle notre force chaque matin. Il faut alors compter sur Dieu, le Père de notre Seigneur Jésus Christ, afin d’être renouvelé et fortifié pour le bien de tous. Une seule personne renouvelée et fortifiée peut être la source de bénédiction pour un grand nombre. C’est en cela qu’il nous est demandé de ne pas être égoïstes au point de ne pas faire profiter nos grâces aux autres. Dieu nous bénit pour que nous bénissions notre prochain. Il nous renouvelle et nous fortifie, pour que nous soyons une source de bénédiction pour notre entourage. L’Eternel, le Dieu qui a créé les extrémités de la terre; c’est Lui seul qui est capable de mieux nous fortifier. C’est Lui qui peut nous renouveler les grâces, les forces, la foi, les bénédictions. Il ne se fatigue point et ne se lasse point de nous faire du bien. Il veut, cependant, que nous soyons une courroie de transmission afin d’acheminer ses faveurs vers les autres. Apprenons à faire le relais et Dieu ne se lassera jamais de nous renouveler et de nous fortifier. Puisons en Dieu la force qui nous manque. Si nous le faisons, nous prendrons le vol comme les aigles; nous avancerons vaillamment sans fatigue. Excellent lundi. Amen
Alain Louz.-

bottom of page